Les pneus : fonctions, structure et marquage

les pneus

Rôle et fonctions pneumatiques

Le pneumatique n’est pas un « accessoire» mais un composant technique fondamental qui joue un rôle actif primordial pour la sécurité et les prestations du véhicule en marche.

Bien connaître les pneumatiques est donc particulièrement important afin de conserver un haut niveau de sécurité quelle que soit la situation d’utilisation et afin de garanti les bonnes prestations de sa voiture.

Le pneumatique est l’unique élément de connexion entre le véhicule et la route. Il a pour fonction de :

      • supporter la charge
      • transmettre la puissance
      • diriger le véhicule
      • contribuer à la tenue de route et au freinage
      • contribuer à la suspension du véhicule

Ces fonctions garantissent la sécurité, le confort, l’économie.

 

Structure du pneu

Dans la fabrication d’un pneu, la structure représente un ensemble d’éléments entrant dans sa conception. Il s’agit notamment de la paroi latérale, de la ceinture, des rainures, de la bande de roulement, de la carcasse ou encore des flancs.

structure du pneu

Les sculptures des pneus :

Tous les véhicules à moteur avancent grâce au mouvement rotatif de leurs pneumatiques. Qu’ils soient au nombre de deux, quatre ou plus, ceux-ci sont dotés de sculptures à leur surface afin d’améliorer la tenue de route en offrant confort et sécurité aux usagers circulant sur les routes.

Le rôle de ces sculptures consiste à collecter l’eau pour la rejeter en dehors de la zone de contact comprise entre le pneu et la route.

Même s’il est difficile de faire la différence entres les différentes formes de sculptures de pneus, il en existe plusieurs. Le dessin des sculptures peut être symétrique, directionnel ou encore asymétrique. Plus la surface sculptée est large, plus la capacité du pneu à rejeter l’eau ou la neige est rapide.

 

La bande de roulement

La bande de roulement est la partie du pneu qui va être en contact direct avec le sol. Elle est constituée d’une couche de gomme spécifiquement conçue pour résister à l’usure. Afin d’assurer l’adhérence du pneumatique en toute circonstance, la bande de roulement est profilée (ou sculptée). C’est à dire qu’elle est entaillée de rainures qui permettent d’évacuer plus facilement l’eau de pluie.

 

Les Flancs

Les flancs se situent entre la bande de roulement et les talons du pneu. Ils assurent la protection de la carcasse du pneu contre les frottements ou les chocs. Très robustes face aux déformations provoqués par la route, les flancs offrent aussi une bonne résistance face aux attaques de certains gaz contenus dans l’air (oxygène, ozone…). Le flanc contient aussi toutes les informations et caractéristiques techniques du pneu.

 

Ceinture

Couche de cordes, recouverte de caoutchouc, qui est située entre les plis et la bande de roulement. Ces cordes peuvent être faites d’acier, de fibre de verre, de rayonne, de nylon, de polyester ou d’autres tissus.

 

Les tringles

Les tringles permettent le maintien du pneu sur la roue. Afin d’assurer cette fonction, elles sont constituées de petits câbles métalliques inextensibles et tressés.

 

Réglementation pneumatiques

Tout véhicule à moteur doit être :

      • monté sur des pneumatiques sans chambre à air.
      • munis d’une roue de secours

Sont exceptés de l’exigence de la roue de secours, les véhicules

      • munis d’un équipement de gonflage
      • dotés de pneus qui roulent à plat «Run-Flat »

Runflat

Qu’est-ce qu’un pneu RunFlat ?

Run-flat est un mot anglais qui signifie « roulage à plat ». Il s’agit d’un pneu qui reste donc convenablement fixé à la jante, qu’il soit gonflé ou non.
Ainsi, en cas de crevaison, le pneu ne risque pas de glisser et de se détacher de la jante, et les risques d’endommagement de la roue sont grandement réduits. Grâce à une gomme latérale renforcée et plus épaisse, le pneu peut garder sa forme initiale après une crevaison.
Les dommages à l’intérieur du pneu sont contenus et il est alors possible de continuer sa route pendant plusieurs dizaines de kilomètres.
Cependant, dès lors que la pression du pneu est réduite, la charge appliquée aux pneus run-flat est alors plus forte, ce qui entraîne progressivement des dégâts qui nécessiteront le remplacement du pneu.

 

Les pneumatiques, à l’exception de ceux des matériels de travaux publics, doivent présenter sur toute leur surface de roulement des sculptures apparentes. Aucune toile ne doit apparaître ni en surface ni à fond de sculpture des pneumatiques.

Lorsque les véhicules et appareils agricoles sont munis de pneumatiques, ceux-ci ne doivent comporter sur leurs flancs aucune déchirure profonde et aucune toile ne doit apparaître ni en surface ni en fond de sculpture.

Il est interdit de monter sur les automobiles et leurs remorques deux pneumatiques de structures différentes sur le même essieu

L’usage des chaînes n’est autorisé que sur les routes enneigées..

chaîne de neige

M+S = Symbole qui veut dire Mud and Snow. Il est apposé pour les pneus adaptés à la conduite dans la boue et la neige.

 

Profondeur minimale des sculptures pour les pneus

Il est important de savoir vérifier la profondeur des sculptures de vos pneus. Après tout, elle a une influence sur la tenue de route et assure l’adhérence à la surface de la route. Plus les sculptures sont profondes, mieux vous adhérez.

La profondeur minimale de la bande de roulement :

      • 1,6 mm sur pour les véhicules dont le PTC est inférieur à 3,5 tonnes
      • 3 mm sur pour les véhicules PTC est supérieur à 3,5 tonnes

Les pneus voiture jouent un rôle décisif dans votre sécurité au volant : à condition qu’ils ne présentent pas une usure trop importante, mais ont une profondeur de profil optimale. Plus cette dernière est prononcée, plus vos pneus ont une bonne adhérence au sol.

 

Le témoin d’usure

Tous les pneus sont dotés d’un témoin d’usure : il s’agit d’un pavé de gomme de 1,6 mm d’épaisseur incrusté au fond des rainures principales du pneumatique. Lorsque l’épaisseur du pneu arrive au niveau de cet indicateur, cela signifie que la limite d’usure légale est atteinte et que le pneumatique doit être remplacé. Un simple coup d’œil permet de le vérifier. Mieux vaut que ce soit votre œil que celui d’un policier qui s’en aperçoive le premier !

Pour vous aider à repérer la position du témoin d’usure, une petite marque est apposée sur le flanc du pneu. Il peut s’agir du sigle TWI (Tread Wear Indicator : indicateur d’usure), du logo de la marque ou d’un triangle.

 

Le marquage d’un pneu

Savoir déchiffrer les inscriptions présentes sur le flanc de vos pneus peut s’avérer très utile, surtout lorsque vous devez les changer. Cela vous apporte notamment la garantie de ne pas vous tromper en achetant vos nouveaux pneumatiques.

le marquage d’un pneu

1 195 la largeur du pneu est de 195 mm,
2 55 est la hauteur par rapport à la largeur, mesure exprimée en pourcentage. La hauteur du pneu est donc de 65% de sa largeur.
3 R est le type de construction du pneu, exprimé par une lettre (R ou D). Ici la lettre R signifie Radial
4 15 le diamètre intérieur du pneu est de 15 pouces, diamètre de la jante (1 pouce = 2,54 cm)
5 91 l’indice de charge est 91 ce qui correspond à 615 kilogrammes,
6 H l’indice de vitesse du pneu , ce qui signifie qu’il a été homologué pour une utilisation jusqu’à 210 km/h.
7 Date de fabrication du pneu. Ici, le pneu a été fabriqué lors de la 08ème semaine de l’année 2016.

 

Les indices de charge :

L’indice de charge d’un pneumatique fait référence au poids maximum (en kilogrammes) que ce dernier est capable de supporter. L’indice de charge est représenté par une valeur numérique qui peut être consultée sur le flanc du pneu.

 

Indice de charge Charge en kg/pneu Indice de charge Charge en kg/pneu Indice de charge Charge en kg/pneu
60 250 80 450 100 800
61 257 81 462 101 825
62 265 82 475 102 850
63 272 83 487 103 875
64 280 84 500 104 900
65 290 85 515 105 925
66 300 86 530 106 950
67 307 87 545 107 975
68 315 88 560 108 1000
69 325 89 580 109 1030
70 335 90 600 110 1060
71 345 91 615 111 1090
72 355 92 630 112 1120
73 365 93 650 113 1150
74 375 94 670 114 1180
75 387 95 690 115 1215
76 400 96 710 116 1250
77 412 97 730 117 1285
78 425 98 750 118 1320
79 437 99 775 119 1360

Les indices de vitesse

L’indice de vitesse permet de déterminer la vitesse maximale (en kilomètres par heure) que le pneu peut supporter sans que ses performances initiales ne soient altérées. Dans la même logique que pour l’indice de charge, il faut donc être particulièrement vigilant pour ne pas faire d’erreur lors d’un changement de pneumatiques. Concrètement, si la vitesse de votre véhicule est trop élevée pour être supportée par vos pneus, ces derniers perdront en adhérence et votre sécurité ne sera plus garantie…

 

Indice de vitesse Vitesse en Km /h Indice de vitesse Vitesse en Km/h Indice de vitesse Vitesse en Km/h
A1 5 D 65 Q 160
A2 10 EST 70 R 170
A3 15 F 80 S 180
A4 20 G 90 T 190
A5 25 J 100 U 200
A6 30 À 110 H 210
A7 35 L 120 V 24
A8 40 M 130 ZR >240
B 50 N 140 DANS 270
C 60 P 150 T 300

 

Textes de références :

loi n° 52-05 : De l’équipement et de l’homologation des véhicules

 

 Article 47

Les règles de construction, d’équipement et d’aménagement des véhicules fixent les caractéristiques techniques ou les normes concernant, notamment :

1)     les poids ;

2)     le bandage et la liaison au sol ;

…………………….

Décret n° 2-10-421 : Bandage et liaison au sol
  • Décret n°2-14-592 du complétant le décret n° 2-10-421 du 29 septembre 2010 pris pour l’application des dispositions de la loi 52.05 portant code de la route, relatives aux véhicules.

 

 Chapitre III

Bandage et liaison au sol

 

Article 14

Conformément au 2 de l’article 47 de la loi n° 52-05 précitée, les roues de tout véhicule et de toute remorque, à l’exception des véhicules et appareils agricoles, doivent être munies de pneumatiques.

 

Article 15

Tout véhicule à moteur affecté à un service public de transport en commun, tout véhicule affecté au transport de marchandises et tout véhicule automobile particulier doit être monté sur des pneumatiques sans chambre à air.

En outre, lesdits véhicules doivent être munis d’une roue de secours répondant aux caractéristiques visées au premier alinéa du présent article.

Toutefois, sont exceptés de l’exigence de la roue de secours, les véhicules munis, d’un équipement de gonflage dont l’architecture ne permet pas d’embarquer une roue de secours conventionnelle et les véhicules dotés de pneus qui roulent à plat  « Run-flat ».

Les pneumatiques, à l’exception de ceux des matériels de travaux publics, doivent présenter sur toute leur surface de roulement des sculptures apparentes. Aucune toile ne doit apparaître ni en surface ni à fond de sculpture des pneumatiques.

La profondeur des sculptures principales sur la bande de roulement du pneu doit être supérieure à 1,6 mm sur tout point pour les véhicules dont le poids total en charge est inférieur à 3,5 tonnes (3500 kilogrammes) et supérieure à 3 mm sur tout point pour les véhicules dont le poids total en charge est supérieur à 3,5 tonnes (3500 kilogrammes).

Lorsque les véhicules et appareils agricoles sont munis de pneumatiques, ceux-ci ne doivent comporter sur leurs flancs aucune déchirure profonde et aucune toile ne doit apparaître ni en surface ni en fond de sculpture.

Le ministre de l’équipement et des transports peut accorder des dérogations aux obligations prévues par le présent chapitre pour les matériels de travaux publics.

 

Article 16

II est interdit d’introduire dans les surfaces de roulement des pneumatiques des éléments métalliques susceptibles de faire saillie.

 Le ministre de l’équipement et des transports fixe par arrêté les conditions dans lesquelles il peut être dérogé à cette interdiction ou fait usage de tout autre dispositif antidérapant.

L’usage des chaînes n’est autorisé que sur les routes enneigées.

Les dispositions du présent article ne sont applicables ni aux cyclomoteurs ni aux quadricycles légers à moteur.

Le ministre de l’équipement et des transports peut fixer par arrêté les caractéristiques auxquelles doivent répondre les chaînes d’adhérence employées sur les pneumatiques des véhicules ou appareils agricoles automoteurs, ainsi que les caractéristiques auxquelles doivent répondre les bandages métalliques des véhicules ou matériels agricoles.

 

Article 17

Il est interdit de monter sur les automobiles et leurs remorques deux pneumatiques de structures différentes sur le même essieu.

Il est interdit de monter deux pneumatiques de structures différentes sur les automobiles autres que les voitures particulières et leurs remorques:

  1. sur un essieu à roues non jumelées ;
  2. d’un même côté d’un essieu à roues jumelées.

Toutefois, les dispositions ci-dessus ne s’appliquent pas aux essieux non directeurs des véhicules à plus de deux essieux.

Il est interdit de monter des pneumatiques de dimensions différentes sur le même essieu.

Il est interdit de monter sur les voitures particulières des pneumatiques des types suivants :

    1. pneumatiques à structure diagonale ou diagonale ceinturée (bias—belted) sur l’essieu arrière, si des pneumatiques à structure radiale sont montés sur l’essieu avant.
    2. pneumatiques à structure diagonale sur l’essieu arrière, si des pneumatiques à structure diagonale ceinturée (bias-belted) sont montés sur l’essieu avant.

 

Article 18

Le ministre de l’équipement et des transports fixe par arrêté les règles d’homologation des pneumatiques selon la nature, la forme, l’état, les caractéristiques et les conditions de leur utilisation par catégories de véhicules, ainsi que les dispositions transitoires.



Share

Read More Post
error: Content is protected !!