Quantités limitées

Quantités-limitées

Marchandises dangereuses emballées en quantités limitées

Des règles de transport strictes s’appliquent aux marchandises dangereuses. Le transport de quantités limitées (LQ: Limited Quantity) est partiellement exclu de cette réglementation.,Cela signifie que les emballages composés de plusieurs emballages intérieurs individuels (tels que des bouteilles) et d’un emballage extérieur (par exemple une boîte) sont soumis à des réglementations moins strictes. Lire plus …

La quantité limitée applicable par emballage intérieur ou objet est spécifiée pour chaque matière dans la colonne (7a) du tableau A du chapitre 3.2.

Lorsque la quantité « 0 » figure dans cette colonne en regard d’une marchandise énumérée dans la liste, le transport de cette marchandise aux conditions d’exemption n’est pas autorisé.

Colonne (7a) : « Quantités limitées » Contient la quantité maximale de matière par emballage intérieur ou objet pour transporter des marchandises dangereuses en tant que quantités limitées.

 

Pour bénéficier des dispenses, quelle que soit la quantité de marchandise chargée dans le véhicule, les matières doivent être conditionnées :

 

emballage-combine La masse brute du colis constituant un « emballage combiné » ne doit pas dépasser 30 kg
bacs-a-housses-rétractables La masse brute du colis constituant un « bac à housse rétractable ou extensible» ne doit pas dépasser 20 kg

 

Les expéditeurs de marchandises dangereuses emballées en quantités limitées doivent informer de manière tractable le transporteur de la masse brute totale de marchandises de cette catégorie à transporter.

Emballage combiné : une combinaison d’emballages destinée au transport, constituée par un ou plusieurs emballages intérieurs assujettis dans un emballage extérieur.

Marquage des colis contenant des quantités limitées

Les colis contenant des marchandises dangereuses en quantités limitées doivent porter la marque représentée à la figure 3.4.7.1:

Marquage-quantités-limitées-min

Marque pour les colis contenant des quantités limitées

La marque doit être facilement visible, lisible et doit pouvoir être exposée aux intempéries sans dégradation notable.

 

Les colis contenant des marchandises dangereuses emballées qui sont envoyées au transport aérien conformément des Instructions techniques de l’OACI peuvent porter la marque représentée à la figure 3.4.8.1 :

colis-transport-aérien

 

Flèches d’orientation

Les emballages combinés comportant des emballages intérieurs contenant des liquides; doivent être clairement marqués par des flèches d’orientation similaires à celles indiquées ci-après ou à celles conformes aux prescriptions de la norme ISO 780:1997. Elles doivent être apposées sur les deux côtés verticaux opposés du colis et pointer correctement vers le haut. Elles doivent s’inscrire dans un cadre rectangulaire et être de dimensions les rendant clairement visibles en fonction de la taille du colis. Les représenter dans un tracé rectangulaire est facultatif.

flèches- orientation

Deux flèches noires ou rouges sur un fond de couleur blanche

ou d’une autre couleur suffisamment contrastée.

Le cadre rectangulaire est facultatif.

Tous les éléments doivent avoir des proportions proches de celles représentées.

 

Marquage-des-emballages

 

Utilisation des suremballages

Porter une marque indiquant le mot « SUREMBALLAGE ». Les lettres de la marque « SUREMBALLAGE » doivent mesurer au moins 12 mm de hauteur. La marque doit être dans une langue officielle du pays d’origine et également, si cette langue n’est pas l’anglais, le français ou l’allemand, en anglais, français ou allemand à moins que des accords conclus entre les pays intéressés au transport.

 

suremballage

 

Marquage des véhicules de transport

Les unités de transport de masse maximale supérieure à 12 tonnes transportant plus de 8 tonnes de masse brute totale des colis contenant des marchandises dangereuses emballées en quantités limitées transportés par unité de transport, doivent porter une marque à l’avant et à l’arrière.

Marquage du véhicule

Dimensions minimales qui sont de 250 mm x 250 mm.

Ces marques doivent être enlevées ou couvertes si aucune marchandise dangereuse en quantité limitée n’est transportée.

 

Les conteneurs transportant des marchandises dangereuses emballées en quantités limitées, sur les unités de transport d’une masse maximale dépassant 12 tonnes, doivent porter des marques sur les quatre côtés.

marques-conteneurs

Il n’est pas nécessaire de porter les marques sur l’unité de transport porteuse, sauf lorsque les marques apposées sur les conteneurs ne sont pas visibles de l’extérieur de celle-ci. Dans ce dernier cas, la même marque doit également figurer à l’avant et à l’arrière de l’unité de transport.

Textes de références :

Chapitre 3.4 : marchandises dangereuses emballées en quantités limitées

CHAPITRE 3.4

MARCHANDISES DANGEREUSES EMBALLÉES EN QUANTITÉS LIMITÉES

 

3.4.1

Le présent chapitre donne les dispositions applicables au transport des marchandises dangereuses de certaines classes emballées en quantités limitées. La quantité limitée applicable par emballage intérieur ou objet est spécifiée pour chaque matière dans la colonne (7a) du tableau A du chapitre 3.2. Lorsque la quantité « 0 » figure dans cette colonne en regard d’une marchandise énumérée dans la liste, le transport de cette marchandise aux conditions d’exemption du présent chapitre n’est pas autorisé.

Les marchandises dangereuses emballées dans ces quantités limitées, répondant aux dispositions du présent chapitre, ne sont pas soumises aux autres dispositions de l’ADR, à l’exception des dispositions pertinentes:

a) de la partie 1, chapitres 1.1, 1.2, 1.3, 1.4, 1.5, 1.6, 1.8, 1.9;

b) de la partie 2;

c) de la partie 3, chapitres 3.1, 3.2, 3.3 (à l’exception des dispositions spéciales 61, 178, 181, 220, 274, 625, 633 et 650 e));

d) de la partie 4, paragraphes 4.1.1.1, 4.1.1.2, 4.1.1.4 à 4.1.1.8;

e) de la partie 5, 5.1.2.1 a) i) et b), 5.1.2.2, 5.1.2.3, 5.2.1.10 et 5.4.2;

f) de la partie 6, prescriptions de fabrication du 6.1.4 et paragraphes 6.2.5.1 et 6.2.6.1 à 6.2.6.3;

g) de la partie 7, chapitre 7.1 et 7.2.1, 7.2.2, 7.5.1 (à l’exception du 7.5.1.4), 7.5.2.4, 7.5.7, 7.5.8 et 7.5.9;

h) du 8.6.3.3 et du 8.6.4

 

3.4.2

Les marchandises dangereuses doivent être exclusivement emballées dans des emballages intérieurs placés dans des emballages extérieurs appropriés. Des emballages intermédiaires peuvent être utilisés. En outre, pour les objets de la division 1.4, groupe de compatibilité S, il doit être entièrement satisfait aux dispositions de la section 4.1.5. L’utilisation d’emballages intérieurs n’est pas nécessaire pour le transport d’objets tels que des aérosols ou des « récipients de faible capacité contenant du gaz ». La masse totale brute du colis ne doit pas dépasser 30 kg.

 

3.4.3

Sauf pour les objets de la division 1.4, Groupe de compatibilité S, les bacs à housse rétractable ou extensible conformes aux dispositions des 4.1.1.1, 4.1.1.2 et 4.1.1.4 à 4.1.1.8 peuvent servir d’emballages extérieurs pour des objets ou pour des emballages intérieurs contenant des marchandises dangereuses transportées conformément aux dispositions de ce chapitre. Les emballages intérieurs susceptibles de se briser ou d’être facilement perforés, tels que les emballages en verre, porcelaine, grès, certaines matières plastiques etc., doivent être placés dans des emballages intermédiaires appropriés qui doivent satisfaire aux dispositions des 4.1.1.1, 4.1.1.2 et 4.1.1.4 à 4.1.1.8 et être conçus de façon à satisfaire aux prescriptions relatives à la construction énoncées au 6.1.4. La masse totale brute du colis ne doit pas dépasser 20 kg.

 

3.4.4

Les marchandises liquides de la classe 8, groupe d’emballage II, contenues dans les emballages intérieurs en verre, porcelaine ou grès doivent être placées dans un emballage intermédiaire compatible et rigide.

 

3.4.5 et 3.4.6 (Réservés)

 

3.4.7 Marquage des colis contenant des quantités limitées

 

3.4.7.1

Les colis contenant des marchandises dangereuses en quantités limitées doivent porter la marque représentée à la figure 3.4.7.1, sauf pour le transport aérien:

Marquage-quantités-limitées-min

 

Marque pour les colis contenant des quantités limitées

La marque doit être facilement visible, lisible et doit pouvoir être exposée aux intempéries sans dégradation notable.

La marque doit avoir la forme d’un carré posé sur un sommet (en losange). Les parties supérieures et inférieures ainsi que la bordure doivent être noires. La partie centrale doit être blanche ou constituer un fond suffisamment contrasté. Les dimensions minimales doivent être de 100 mm x 100 mm et l’épaisseur minimale de la ligne formant le carré de 2 mm. Lorsque les dimensions ne sont pas spécifiées, tous les éléments doivent respecter approximativement les proportions représentées.

 

3.4.7.2

Si les dimensions du colis l’exigent, les dimensions extérieures minimales indiquées à la figure 3.4.7.1 peuvent être réduites jusqu’à un minimum de 50 mm x 50 mm à condition que la marque reste bien visible. L’épaisseur minimale de la ligne formant le carré peut être réduite à un minimum de 1 mm.

 

3.4.8

Marquage des colis contenant des quantités limitées qui répondent aux dispositions du chapitre 4 de la partie 3 des Instructions techniques de l’OACI

 

3.4.8.1 Les colis contenant des marchandises dangereuses emballées conformément aux dispositions du chapitre 4 de la partie 3 des Instructions techniques de l’OACI peuvent porter la marque représentée à la figure 3.4.8.1 pour certifier la conformité avec les présentes dispositions:

Figure 3.4.8.1

 

Marque pour les colis contenant des quantités limitées

qui répondent aux dispositions du chapitre 4 de la partie 3

des Instructions techniques de l’OACI

 

La marque doit être facilement visible, lisible et doit pouvoir être exposée aux intempéries sans dégradation notable.

La marque doit avoir la forme d’un carré posé sur un sommet (en losange). Les parties supérieure et inférieure et la bordure doivent être noires. La partie centrale doit être blanche ou constituer un fond suffisamment contrasté. Les dimensions minimales doivent être de 100 mm x 100 mm et l’épaisseur

 

minimale de la ligne formant le carré de 2 mm. Le symbole « Y » doit être placé au centre de la marque et être bien visible. Lorsque les dimensions ne sont pas spécifiées, tous les éléments doivent respecter approximativement les proportions représentées.

 

3.4.8.2

Si les dimensions du colis l’exigent, les dimensions minimales extérieures représentées à la figure 3.4.8.1 peuvent être réduites jusqu’à un minimum de 50 mm x 50 mm, à condition que la marque reste bien visible. L’épaisseur minimale de la ligne formant le carré peut être réduite à un minimum de 1 mm. Le symbole « Y » doit respecter approximativement les proportions représentées à la figure 3.4.8.1.

 

3.4.9

Les colis contenant des marchandises dangereuses qui portent la marque représentée à la section 3.4.8 avec ou sans les étiquettes et marques supplémentaires requises pour le transport aérien sont réputés satisfaire aux dispositions de la section 3.4.1, comme approprié, et des sections 3.4.2 à 3.4.4. Il n’est pas nécessaire d’y apposer la marque représentée à la section 3.4.7.

 

3.4.10

Les colis contenant des marchandises dangereuses en quantités limitées qui portent la marque représentée à la section 3.4.7 et qui sont conformes aux dispositions des Instructions techniques de l’OACI, y compris en ce qui concerne toutes les marques et étiquettes requises dans les parties 5 et 6, sont réputés satisfaire aux dispositions de la section 3.4.1, comme approprié, et des sections 3.4.2 à 3.4.4.

 

3.4.11 Utilisation des suremballages

Les dispositions suivantes s’appliquent pour un suremballage contenant des marchandises dangereuses emballées en quantités limitées:

À moins que les marques représentatives de toutes les marchandises dangereuses contenues dans le suremballage soient visibles, celui-ci doit:

  • Porter une marque indiquant le mot « SUREMBALLAGE ». Les lettres de la marque « SUREMBALLAGE » doivent mesurer au moins 12 mm de hauteur. La marque doit être dans une langue officielle du pays d’origine et également, si cette langue n’est pas l’anglais, le français ou l’allemand, en anglais, français ou allemand à moins que des accords conclus entre les pays intéressés au transport, s’il en existe, n’en disposent autrement; et
  • Porter les marques requises dans le présent chapitre.

Sauf dans le cas du transport aérien, les autres dispositions énoncées au 5.1.2.1 sont applicables uniquement si d’autres marchandises dangereuses, qui ne sont pas emballées en quantités limitées, sont contenues dans le suremballage. Ces dispositions s’appliquent alors uniquement en relation avec ces autres marchandises dangereuses.

 

3.4.12

Préalablement au transport, les expéditeurs de marchandises dangereuses emballées en quantités limitées doivent informer de manière tractable le transporteur de la masse brute totale de marchandises de cette catégorie à transporter.

 

3.4.13

  1. a) Les unités de transport de masse maximale supérieure à 12 tonnes transportant des marchandises dangereuses emballées en quantités limitées doivent porter une marque conforme au 3.4.15 à l’avant et à l’arrière, sauf dans le cas d’unités de transport contenant d’autres marchandises dangereuses pour lesquelles une signalisation orange conforme au 5.3.2 est prescrite. Dans ce dernier cas, l’unité de transport peut porter uniquement la signalisation orange prescrite ou porter, à la fois, la signalisation orange conforme au 5.3.2 et les marques conformes au 3.4.15.
  2. b) Les conteneurs transportant des marchandises dangereuses emballées en quantités limitées, sur les unités de transport d’une masse maximale dépassant 12 tonnes, doivent porter des marques conformes au 3.4.15 sur les quatre côtés, sauf dans le cas de conteneurs contenant d’autres marchandises dangereuses pour lesquelles un placardage conforme au 5.3.1 est prescrit. Dans ce dernier cas, le conteneur peut porter uniquement les plaques-étiquettes prescrites ou porter, à la fois, les plaques-étiquettes conformes au 5.3.1 et les marques conformes au 3.4.15.

Il n’est pas nécessaire de porter les marques sur l’unité de transport porteuse, sauf lorsque les marques apposées sur les conteneurs ne sont pas visibles de l’extérieur de celle-ci. Dans ce dernier cas, la même marque doit également figurer à l’avant et à l’arrière de l’unité de transport.

 

3.4.14

Les marques prescrites au 3.4.13 ne sont pas obligatoires si la masse brute totale des colis contenant des marchandises dangereuses emballées en quantités limitées transportés ne dépasse pas 8 tonnes par unité de transport.

 

3.4.15 Les marques prescrites au 3.4.13 sont les mêmes que celles prescrites au 3.4.7, à l’exception des dimensions minimales qui sont de 250 mm x 250 mm. Ces marques doivent être enlevées ou couvertes si aucune marchandise dangereuse en quantité limitée n’est transportée.



Share

Read More Post
error: Content is protected !!