Accueil Signaux routiers Signalisation par balisage

Signalisation par balisage

admin

Dispositions générales Les balises sont des dispositifs implantés pour guider les usagers ou leur signaler un risque particulier, ponctuel ou linéaire, sur un itinéraire traité de façon homogène. Leur constitution, leurs modes d’ancrage au sol ou de fixation sur d’autres équipements doivent être tels qu’ils ne présentent qu’une faible agressivité en cas de choc.

Le rôle des balises

Les balises ont pour finalité d’améliorer le confort de conduite des usagers ou de les alerter de la présence d’un danger, comme un virage dangereux, par exemple. Placées en amont, elles ont pour objectif d’attirer l’attention des usagers de la route, les incitant dès lors à redoubler de vigilance et à se montrer particulièrement prudents.

C’est ainsi qu’en présence de balises, les conducteurs sont invités à adopter un comportement routier adapté, tel que :

  • réduire la vitesse de leur véhicule
  • réaliser des contrôles visuels avant de poursuivre leur trajet
  • stopper le mouvement de leur véhicule lorsque cela s’avère nécessaire

On les retrouve le plus souvent sur le bord des routes où elles marquent la limite de la chaussée. Par ailleurs, elles sont souvent équipées de marquages rétro-réfléchissants très utiles lorsque la visibilité est réduite. Lire plus …

Balisage de virage

Les panneaux de danger liés aux virages peuvent être complétés par des balises.

Les balises de virage augmentent la visibilité des courbes.  La balise au sommet de rouge est implantée dans les régions fréquemment enneigées.

Balisage-de-virage
Balise 11.1

Balise 11.1

Utilisée pour le balisage des virages sur les routes classées. Elle est cylindrique et de couleur blanche. La couleur de la tête dépend de la catégorie de la route : rouge pour les routes nationales ; jaune pour les routes régionales et bleue pour les routes provinciales.

Implantation des balises

Les balises doivent être placées sur l’accotement situé du côté extérieur du virage en bordure de
la plateforme, l’axe de la balise à 0.50 mètre de l’arête extérieure de la plateforme. Elles doivent
avoir une hauteur de 1.30 mètres au- dessus du niveau de l’accotement sauf pour le cas d’un virage
avec perte de tracé ou elle peut être augmenté pour quelle soit visible.

implantation-des-balises

Chevrons

Cette balise est implantée à l’extérieur du virage et indique le sens de la courbe. Elle peut aussi être utilisée pour signaler le sens d’un rétrécissement de la chaussée.

Balise 12

Utilisée pour le balisage de virages par panneau à décor représentant un ou plusieurs chevrons alternativement blancs et bleus ; le panneau est rectangulaire quand le décor comporte une série de chevrons et carré quand le décor ne représente qu’un chevron.

Balises d’intersection

Elles sont implantés au niveau d’une intersection afin de la route plus visible.

Balise 11.3
Balise d’intersection

Balise 11.3

utilisée pour la signalisation de position des intersections de routes. Elle est cylindrique et de couleur blanche. Sous une tête de balise blanche, elle porte une bande réfléchissante de couleur rouge.

Balises blanches renforçant le marquage au sol permanent

Il est parfois nécessaire sur certaines portions de route de renforcer le marquage au sol par des balises. Celles-ci seront alors blanches pour appuyer un marquage continu permanent.

Elles peuvent être utilisées dans les cas suivants :

  • pour canaliser le trafic et le guider vers un itinéraire annexe;
  • pour éviter qu’un usager de la route puisse effectuer une manœuvre dangereuse;
  • pour indiquer la présence d’un obstacle ponctuel sur la chaussée en ville. lire plus …
Balises blanches renforçant le marquage au sol
Balise 11.4

Balise 11.4

Qui est un dispositif de renforcement d’un marquage continu permanent. Elle est cylindrique, de couleur blanche et porte deux bandes séparées réfléchissantes de couleur blanche.

Balise de renforcement d’un marquage permanent en divergent

Cette balise de renforcement sert à compléter les indications données par les lignes blanches continues dans les configurations où la route diverge. L’emploi de cette balise routière est privilégié lorsque les divergents sont très effilés, comme c’est le cas en ville. L’implantation sur autoroute ou routes rapides doit se faire en forme de V avec la pointe vers les véhicules, en s’adaptant aux limites du marquage en zébras.

Balise de renforcement d’un marquage permanent en divergent
alise 11.5

Balise 11.5

qui est un dispositif de renforcement d’un marquage permanent en divergent. Elle est cylindrique, de couleur bleu et porte deux bandes séparées réfléchissantes de couleur blanche.

Délinéateurs

Ils se trouve sur l’accotement et servent à délimiter la chaussée. Ils permettent de bien guider le conducteur sur la route, et s’avèrent particulièrement utiles lorsqu’il lui faut conduire de nuit

Délinéateurs

Balise 11.6

Délinéateur, utilisée pour le balisage des limites de chaussées. Elle est de forme trapézoïdale et comporte une bande oblique noire avec un rectangle réfléchissant blanc

Balise de tête d’ilot

La balise de tête d’ilot est un panneau de forme carrée où est représentée une flèche coudée blanche sur fond bleu. Cette balise précise de quel côté de l’îlot directionnel il faut passer.

balise de tête d’ilot
Balise 13

Balise 13

Signalisation du nez des îlots séparateurs ou de l’origine d’un terre-plein séparant deux courants de circulation de sens opposés. La balise est carrée et son décor est constitué d’une flèche blanche coudée vers le bas à droite, représentée sur un fond bleu.

Balise de signalisation d'obstacle

Cette balise sert à attirer l’attention des conducteurs sur un obstacle dangereux situé près de la chaussée, elle permet d’éviter les accidents de la route pouvant être provoqués par l’effet de surprise.

balise-de-signalisation-obstacle

Balise 14

Balise de signalisation d’obstacle ; elle est de forme trapézoïdale et comporte des bandes obliques alternativement bleues et blanches

Balises de musoir

La balise de musoir a pour but d’indiquer au conducteur une divergence au niveau des voies, et de lui indiquer la voie à emprunter. On peut les rencontrer par exemple entre les voies de circulation et une voie de décélération.

balise-de-musoir-

Balise de musoir signalant la divergence des voies

Balise 15.1

Utilisée pour signaler la divergence des voies. Elle est constituée d’un élément unique en forme de demi-cercle portant sur sa face avant deux flèches de couleur blanche sur fond bleu.

Balisage de musoir multiples signalant la divergence des voies

Balise 15.2

Balise 15.2

Utilisée pour signaler la divergence des voies. Elle est constituée d’une série d’éléments dont la face avant porte un graphisme en forme de chevron de couleur blanche sur fond bleu.

Balisage d'approche d'un passage à niveau

Ces balises m’annoncent que j’approche d’un passage à niveau. Chaque barre oblique rouge représente 50 mètres. Ces balises sont placées respectivement à 50 m, 100 m et 150 m du passage à niveau.

Je commence à ralentir dès que je vois la première balise.

balises d'un passage à niveau
balisage-un-passage-a-niveau

Balise 16

Balise pour passage niveau ; elle est de couleur blanche et comporte une à trois bandes rouges obliques.

Manche à air

Balise indiquant l’endroit où souffle fréquemment un vent latéral violent ainsi que l’intensité et la direction de celui-ci.

Balise 17

Manche à aire indiquant l’endroit où souffle fréquemment un vent latéral violent ainsi que l’intensité et la direction de celui-ci. Elle est fixée sur un mât et se compose d’un tronc de cône portant des bandes perpendiculaires à son axe, alternativement blanches et rouges.

Signalisation de position

Cette signalisation annonce un passage à niveau sans barrières ni demi-barrière. Je dois marquer l’arrêt et vérifier si aucun train n’arrive avant de franchir le passage à niveau.

Signalisation-de-position
Signalisation de position

Balise 31

Signalisation de position, d’une part, des passages à niveau à une voie sans barrières ni demi barrières et non munis de signalisation automatique et, d’autre part, des aires de danger aérien où les mouvements d’avions à basse altitude constituent un danger pour la circulation routière. Dans ce dernier cas le panneau est complété par un dispositif lumineux d’interruption de la circulation (deux feux rouges clignotants alternativement et placés à la même hauteur).

Portique

Signalisation des passages à niveau avec voies électrifiées lorsque la hauteur des fils de contact est inférieure à 6 mètres.

Portique 32

Signalisation des passages à niveau situés sur voies électrifiées lorsque la hauteur des fils de contact est inférieure à six mètres

Textes de référence

Décret n° 2-10-420 du 29 septembre 2010 pris pour l’application des dispositions de la loi n°52-05 portant code de la route, relatives aux règles de la circulation routière. Bulletin Officiel n° 5878 bis du 30/09/ 2010

IV- Signalisation par balisage

 

Article 89

Les balises sont des dispositifs visant à guider les usagers ou à leur signaler un danger particulier, ponctuel ou linéaire. Ils sont utilisés en signalisation permanente ou en signalisation temporaire.

Arrêté conjoint du ministre de l’équipement, du transport et de la logistique et du ministre de l’intérieur n° 2805-14 du 1er août 2014 relatif à la signalisation routière. Bulletin officiel n° 6332 du 5-2-2015.

Arrêté conjoint du ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau et du ministre de l’intérieur n° 3106-19 du 10 octobre 2019 modifiant et complétant l’arrêté du ministre de l’équipement, du transport et de la logistique et du ministre de l’intérieur n° 2805-14 du 1er août 2014 relatif à la signalisation routière et promulguant l’instruction générale de la signalisation routière. Bulletin officiel nº 6832 du 21-11-2019.

 

Article 7

Les signaux ci-après désignés par les séries 10 et 30 sont employés pour signaler la position des dangers ou pour renforcer la signalisation :

– Balise 11.1 utilisée pour le balisage des virages sur les routes classées. Elle est cylindrique et de couleur blanche. La couleur de la tête dépend de la catégorie de la route : rouge pour les routes nationales ; jaune pour les routes régionales et bleue pour les routes provinciales ;

– Balise 11.3 utilisée pour la signalisation de position des intersections de routes. Elle est cylindrique et de couleur blanche. Sous une tête de balise blanche, elle porte une bande réfléchissante de couleur rouge ;

– Balise 11.4 qui est un dispositif de renforcement d’un marquage continu permanent. Elle est cylindrique, de couleur blanche et porte deux bandes séparées réfléchissantes de couleur blanche ;

– Balise 11.5 qui est un dispositif de renforcement d’un marquage permanent en divergent. Elle est cylindrique, de couleur bleu et porte deux bandes séparées réfléchissantes de couleur blanche ;

– Balise 11.6 ou délinéateur, utilisée pour le balisage des limites de chaussées. Elle est de forme trapézoïdale et comporte une bande oblique noire avec un rectangle réfléchissant blanc ;

– Balise 12 utilisée pour le balisage de virages par panneau à décor représentant un ou plusieurs chevrons alternativement blancs et bleus ; le panneau est rectangulaire quand le décor comporte une série de chevrons et carré quand le décor ne représente qu’un chevron ;

– Balise 13 : signalisation du nez des îlots séparateurs ou de l’origine d’un terre-plein séparant deux courants de circulation de sens opposés. La balise est carrée et son décor est constitué d’une flèche blanche coudée vers le bas à droite, représentée sur un fond bleu;

– Balise 14 : balise de signalisation d’obstacle ; elle est de forme trapézoïdale et comporte des bandes obliques alternativement bleues et blanches ;

– Balise 15.1 ou balise de musoir utilisée pour signaler la divergence des voies. Elle est constituée d’un élément unique en forme de demi-cercle portant sur sa face avant deux flèches de couleur blanche sur fond bleu ;

– Balise 15.2 ou balise de musoir multiples utilisée pour signaler la divergence des voies. Elle est constituée d’une série d’éléments dont la face avant porte un graphisme en forme de chevron de couleur blanche sur fond bleu ;

– Balise 16 : balise pour passage niveau ; elle est de couleur blanche et comporte une à trois bandes rouges obliques ;

–  Balise 17 : manche à aire indiquant l’endroit où souffle fréquemment un vent latéral violent ainsi que l’intensité et la direction de celui-ci. Elle est fixée sur un mât et se compose d’un tronc de cône portant des bandes perpendiculaires à son axe, alternativement blanches et rouges ;

– Signal 31 : signalisation de position, d’une part, des passages à niveau à une voie sans barrières ni demi barrières et non munis de signalisation automatique et, d’autre part, des aires de danger aérien où les mouvements d’avions à basse altitude constituent un danger pour la circulation routière. Dans ce dernier cas le panneau est complété par un dispositif lumineux d’interruption de la circulation (deux feux rouges clignotants alternativement et placés à la même hauteur);

– Portique 32 : signalisation des passages à niveau situés sur voies électrifiées lorsque la hauteur des fils de contact est inférieure à six mètres.

 

Tu pourrais aussi aimer

error: Content is protected !!